Ponts et tunnels de Montréal #2 - Estacade du pont Champlain

Cette après-midi, petite marche sur l'Estacade du Pont Champlain. Je vous invite à cliquer sur le nom pour en savoir plus.

En résumé, l'estacade est un pont construit en parallèle du Pont Champlain pour ralentir quelque peu le courant du Saint-Laurent et influencer la formation de glace avant d'atteindre le port de Montréal.
D'une longueur d'un peu plus de 2 kilomètres, on peut le traverser à pied ou à vélo et éventuellement en voiture. On pourrait d'ailleurs l'ouvrir un peu plus aux voitures en ces temps de congestion aux abords du Pont Champlain. C'est surement une idée a creuser !
Poutrelle mobile

72 piliers de béton

 Une piste cyclable et une voie pour les voitures
 L'Estacade du Pont Champlain fait partie du réseau La Route Verte du Québec

L'Estacade enjambe le fleuve Saint-Laurent et relie l'île des soeurs avec la voie maritime du Saint-Laurent. On le voit bien sur la photo suivante, le Saint-Laurent est très large à cet endroit.
 L'estacade offre également une jolie vue complète du Pont Champlain

Bref, c'est sympa et ça vaut la peine d'être traversé !

Et une fois l'estacade traversée, vous voila aux abords de la voie maritime.
Il s'agit de la continuité de la Route Verte longeant le Saint-Laurent. A cette occasion, vous aurez une jolie vue du Pont-Champlain avec la possibilité de passer en dessous. Réputé pour son mauvais état actuel, il est tout de même très impressionnant à voir.

 La partie enjambant la voie maritime est un tablier en métal.
C'est également à ce niveau que le pont est le plus haut
Le Pont Champlain est le pont le plus fréquenté au Canada avec
57 millions de véhicules en moyenne par an

Et avec un peu chance, vous aurez également la possibilité de croiser d'immenses bateaux dans la voie maritime. Le fleuve Saint-Laurent est l'un des plus utilisés pour le transport de marchandises. Long de 1 600 km, il prend sa source au Lac Ontario et se jette dans l'Océan Atlantique.

Info à confirmer, mais il représenterait à lui seul près de 25% de l'eau douce de la terre...

Afin de permettre le passage d'énormes bateaux (jusqu'à 220 mètres de long) la largeur minimale du chenal est de 230 mètres et la profondeur minimale est de près de 12 mètres. Ce ne sont que les exigences minimales car pour vous donner un ordre d'idée, il atteint par endroit une largeur de 100 km et une profondeur de 530 mètres (données calculées au niveau du Golfe Saint-Laurent, autrement dit très proche de l'Atlantique).

La page wikipédia donne de nombreuses infos, mais en cherchant un peu, on trouve une multitude d'informations sur ce fleuve. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fleuve_Saint-Laurent


Bonne fin de semaine à toutes et à tous

Crédits photos : www.provincecanadienne.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous aimerez surement :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...