Un petit tour dans Montréal (Centre sud)

Comme de nombreuses villes, les bâtiments de Montréal sont très
 différents d'un quartier à l'autre. Avant de définitivement rentrer dans l'hiver, je vous propose un dernier petit tour dans Montréal avec la découverte de quelques quartiers du Centre-Sud montréalais
A certains endroits, c'est la brique qui domine :
souvent rouge, elle peut aussi être orange, beige, etc,...



Où peut retrouver ce type de bâtisse près du quartier Saint-Henri (quartier plus industriel coincé entre l'échangeur Turcot et l'autoroute Bonaventure) et non loin du Vieux-Port (bâtiments rénovés pour en faire des condos et des bureaux)
D'autres quartiers ont été bâtis avec une majorité de bâtiments en pierre
Les plus vieux bâtiments de Montréal ont été construits avec de la pierre. On en  retrouve un peu partout, mais essentiellement dans le centre ville et le Vieux-Port


Hôtel de ville - rue Notre-Dame

 La Cour Municipale

Le verre :
Ce type de bâtiment se retrouve essentiellement dans le centre ville ou l'on y trouve la majorité des grandes entreprises. Exemple ci-dessous avec la tour KPMG :



Finalement, aux abords du Vieux-Montréal, juste en sortant du métro Place-d 'Armes, on a la possibilité de retrouver les trois styles d'un seul coup d'œil :


Bonne semaine


Crédits photos : www.provincecanadienne.com

Thanksgiving #2 - Le repas

Bonjour tout le monde,
Si vous avez loupé les précédents post sur Thanksgiving (USA) et l'Action de Grace (Canada), je vous invite a rejoindre les liens. Aujourd'hui, je mets en ligne quelques photos des plats préparés pour Thanksgiving. La majorité ont été préparés par Allison et ses amies. Je me suis occupé de la purée de pomme de terre  :-)


La dinde de 5.5 kilos, environ 11.5 pounds

Une amie d'Allison a préparé la farce (stuffing)

La farce est faite avec du pain, des champignons, des oignons, des saucisses et du cèleri
bread, mushrooms, onions, sausage and celery 

La dinde a cuit pendant 4h30 avec la farce

Pendant ce temps, cuisson des haricots avec les amandes et préparation de la purée de pomme de terre
Green beans with almonds and garlic mashed potatoes 

 Pour la sauce, nous avons utilisé le cou de la dinde (je ne sais pas vraiment pourquoi, mais parait-il que ca donne un certain gout), ses abats, un oignon et du laurier. La préparation a mijoté presque 6 heures a feu doux. On l'a ensuite mélangé avec le jus de cuisson de la dinde et du vin, puis épaissie avec un peu de farine

The broth with the neck and giblets, onions and a bay leaf
Mixed with turkey juice, wine and flour



Le fait de cuire la dinde avec la farce lui donne une saveur différente et vraiment appétissante. A la fin de la cuisson, vous retirez la farce pour découper la dinde et vous servez les deux plats a part.

En plus de la sauce (a droite sur la table), nous avions préparé une autre sauce faite avec des canneberges (cranberries) et une salade d'épinard frais

Pour le dessert, nous sommes restés sur deux recettes typiquement nord-américaines : Apple Pie , soit l'équivalent d'une tourtière aux pommes servie avec de la glace vanille

Et a Maple hazelnut pie : une tarte avec du sirop d'érable et des noisettes (C'est assez sucré...:-))  


Il s'agissait de mon premier repas de Thanksgiving avec des préparations typiquement américaines. Je suis content de les partager avec vous et d'apporter un regard un peu différent de ce que l'on peut connaitre de la nourriture outre-Atlantique. C'était vraiment bon.

Si vous souhaitez les recettes, Allison se fera un plaisir de les communiquer !

Bonne fin de semaine !
:-P

Thanksgiving #1

Bonjour tout le monde,
Si vous avez loupé les précédents post sur Thanksgiving (USA) et l'Action de Grace (Canada), je vous invite a rejoindre les liens. Aujourd'hui, je mets en ligne quelques photos des plats préparés pour Thanksgiving. La majorité ont été préparés par Allison et ses amies. Je me suis occupé de la purée de pomme de terre  :-)


La dinde de 5.5 kilos, environ 11.5 pounds

Une amie d'Allison a préparé la farce (stuffing)

La farce est faite avec du pain, des champignons, des oignons, des saucisses et du cèleri
bread, mushrooms, onions, sausage and celery 

La dinde a cuit pendant 4h30 avec la farce

Pendant ce temps, cuisson des haricots avec les amandes et préparation de la purée de pomme de terre
Green beans with almonds and garlic mashed potatoes 

 Pour la sauce, nous avons utilisé le cou de la dinde (je ne sais pas vraiment pourquoi, mais parait-il que ca donne un certain gout), ses abats, un oignon et du laurier. La préparation a mijoté presque 6 heures a feu doux. On l'a ensuite mélangé avec le jus de cuisson de la dinde et du vin, puis épaissie avec un peu de farine

The broth with the neck and giblets, onions and a bay leaf
Mixed with turkey juice, wine and flour



Le fait de cuire la dinde avec la farce lui donne une saveur différente et vraiment appétissante. A la fin de la cuisson, vous retirez la farce pour découper la dinde et vous servez les deux plats a part.

En plus de la sauce (a droite sur la table), nous avions préparé une autre sauce faite avec des canneberges (cranberries) et une salade d'épinard frais

Pour le dessert, nous sommes restés sur deux recettes typiquement nord-américaines : Apple Pie , soit l'équivalent d'une tourtière aux pommes servie avec de la glace vanille

Et a Maple hazelnut pie : une tarte avec du sirop d'érable et des noisettes (C'est assez sucré...:-))  


Il s'agissait de mon premier repas de Thanksgiving avec des préparations typiquement américaines. Je suis content de les partager avec vous et d'apporter un regard un peu différent de ce que l'on peut connaitre de la nourriture outre-Atlantique. C'était vraiment bon.

Si vous souhaitez les recettes, Allison se fera un plaisir de les communiquer !

Bonne fin de semaine !
:-P

1ère neige 2011-2012

Bonjour tout le monde,

Après les premiers flocons de début novembre, la première vraie neige de l'hiver 2011-2012 est arrivée dans la nuit et se prolonge actuellement dans la matinée (8 cm). L'année dernière, le 6 décembre 2010, j'avais mis 3 heures pour rejoindre mon travail (pour le 1er jour !) et cette année j'ai pris mes précautions en partant plus tôt. Tout s'est très bien passé, j'ai évité le gros du trafic et je pense qu'il y a un peu moins de neige que l'année dernière.

De plus, ces précipitations étaient attendues depuis quelques jours, sachant que l'Ouest du Canada (Alberta, Yukon, Saskachewan,...CF carte ci-dessous) était rentré dans l'hiver depuis plusieurs jours.


Quelques photos depuis le bureau à Saint-Hyacinthe :



La météo annonce du soleil pour le reste de la journée et des températures de l'ordre de 10 degrès pour la fin de semaine, tout devrait fondre.

Crédits photos : www.provincecanadienne.com

Le froid arrive

Hello tout le monde,
Jetons un oeil a la météo du jour :


source carte : meteomedia.ca

Les températures de l'Est sont encore élevées, voire meme au-dessus des normales de saison, mais si l'on regarde plus vers l'Ouest (Alberta, Yukon, Sasakchewan,...) les températures ont clairement chutées et en prenant en considération le facteur éolien, nous avons presque 40 degres de différence entre Toronto (+11) et le Yukon (-27) !

Bref, je suposse que d'ici quelques jours, nous devrions avoir une brusque chute des températures dans notre coin et avec potentiellement beaucoup de neige !
L'année derniere, la premiere vraie chute est arrivée le 6 décembre. Cette année, je suis pret a parier qu'elle arrivera avant la fin de mois de novembre !

 
Bon week-end

Le déneigement de la ville de Montréal - Montreal snow removal

Bonjour tout le monde,

Petit à petit, on s'en rapproche de la première vraie neige de la saison hivernale 2011-2012. Ce soir, en rentrant du travail, on l'a même frôlée ! Quoi qu'à l'heure où j'écris ce message, nous pouvons très bien encore en avoir !

Toujours est-il que j'ai mis mes pneus neige la semaine dernière et je pense que j'ai vraiment bien fais d'anticiper un peu par rapport à l'année dernière.


Ce soir, un premier mélange neige fondue - grêle est tombée et d'ores et déjà la fluidité du trafic s'en ressent en mettant plus de temps que d'habitude pour revenir sur l'ile.

video


En attendant, je me suis préparé pour mon deuxième hiver et je vous propose quelques petites révisions rapides à l'approche du grand froid.

J'ai pris la majorité des photos l'hiver dernier, mais elles restent d'actualité ;-)

Montréal connait très régulièrement de fortes chutes de neige (une moyenne de l'ordre de 2 mètres 30 de neige par an). La période "d'alerte" s'étend de début décembre jusqu'à mars, où l'ensemble des services de déneigement sont sur le qui-vive pour éviter l'engorgement total de la ville.
J'ai fais quelques recherches sur le site de la Ville de Montréal et voici un petit résumé de ce que j'ai trouvé.

Toutes les informations proviennent de ce site internet :

Toutes les informations spécifiques au déneigement sont là :

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont parfaitement organisés et qu'ils mettent le paquet pour s'assurer du déneigement total de la ville dans les plus brefs délais et très régulièrement.
Après la première chute de neige de 35 cm, tout le monde a été surpris le jour même, mais dès le lendemain, l'ensemble des personnes de la Ville ont démarré les opérations de déneigement.

Le budget exclusivement attribué au déneigement en 2010 avoisinait les 145 millions de dollars et décomposait en 4 phases :
  • épandage : achat du sel par exemple (138 000 tonnes) et utilisation des 380 engins d'épandage
  • déblaiement : 1 000 chargeurs pour repousser la neige qui s'étale sur l'ensemble de la ville
  • chargement : 2 200 engins et 3 000 personnes pour évacuer la neige hors de la ville
  • élimination de la neige : 30 sites de stockage et de traitement de la neige

Ces chiffres sont vraiment incroyables. En moyenne, ils retirent 375 000 chargements de camion par an, représentant l'équivalent de 13 millions de m3 de neige...

Ils ont fait une estimation du coût d'intervention que représente une chute de neige de l'ordre de 20 cm au sol :
17 millions de dollars...

La nouveauté de ce l'hiver 2010-2011, c'est la présence de 18 personnes sur le terrain (dans les deux arrondissements majeurs du centre ville) pour optimiser les opérations de déneigement.

Quand interviennent-il ?
Sur ce point, ils sont extrêmement bien organisés également et vu les enjeux que cela représentent, ca se comprend tout à fait :
  • En dessous de 2,5 cm de neige au sol, ils épandent du sel (jusqu'à -10 C) ou un mélange pierre/sel (en dessous de -10 C)
  • Dès 2,5 cm de neige, ils déblayent la neige à l'aide des chargeurs
  • Dès 15 cm de neige accumulée et pour retirer la neige repoussée par les chargeurs, ils chargent le tout sur les camions pour la stocker et la traiter à l'extérieur
A priori, dès 20 cm de neige au sol, la ville de Montréal s'engage à déneiger les 4 100 km de route, les 6 500 km de trottoirs et les 30 km de pistes cyclables en 96 heures.
En cas de très forte tempêtes comme en 2008 par exemple, j'imagine que c'est beaucoup plus long.



Que font-ils de la neige ?
Ce qu'il faut savoir dans un premier temps, c'est que l'un des soucis principaux de la ville est de limiter les impacts sur l'environnement (aussi, je pense, car ils n'ont pas vraiment le choix). Leur souhait est ainsi d'éviter que la quantité de sel, d'abrasifs, ainsi que les fuites de carburant et d'huile ne viennent se déverser dans les nappes.

La neige ramassée est ensuite transportée hors du réseau routier vers :
  • les chutes à neige (les camions vident le chargement en fosse, la neige fond et l'eau s'écoulent dans les canalisations pour ensuite être traitée en station d'épuration)
  • les carrières (les camions déversent la neige qui est stockée en surface, puis elle sera traitée en bassin de décantation)
  • les sites d'entassement en surface (assez similaire de ce qui se pratique en carrière)
Quelques photos :

Camion d'épandage des abrasifs. C'est le camion typique pour ce genre de prestation
L'abrasif, à base de sel uniquement
Même si la route est déjà parfaitement dégagée (avant que ce camion ne redémarre l'épandage, on ressentait déjà la présence de sel sous la semelle des chaussures), ils n'hésitent pas à en remettre une couche supplémentaire en prévision des chutes.
Les abrasifs semblent très efficace, mais sous l'effet du vent glacial, elle a tendance à vite regeler.

On croise pas mal de lames simplement montées sur des pick-up (je ne pense pas que tous soient détenus par la Ville. Il doit y avoir des entrepreneurs privés qui travaillent au service de la Ville).
 Ensuite, on retrouve des engins beaucoup plus sophistiqués (combi lame / épandeuse)
Que l'on croise essentiellement sur les grands axes et notamment ici sur l'autoroute 15 nord
La chute de neige du soir

Juste avant le chargement de la neige, les agents de la ville préviennent les montréalais de l'arrivée des camions et tout véhicule gênant sera emmené à la fourrière. Pour cette première tempête, ils en auraient embarqué près de 5 000 !

video

Ils démarrent ensuite les opérations de déblaiement de la neige :
Les routes :
 
Et dans la foulée, les trottoirs :
Au fur à mesure que la neige est repoussée dans la rue, les camions rentrent progressivement dans la ville pour préparer le chargement
  video
Ensuite intervient le chargement avec un genre d'ensilleuse à neige
J'ai pris cette photo sur le site internet suivant :

Site de stockage : ils ont creusé des fosses et élevé un genre de digues pour contenir la neige.
Où ils y déchargent les chargements de neige
J'ai pris cette photo sur le site internet suivant :

Crédit photo : www.provincecanadienne.com

Vous aimerez surement :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...