Randonnée d'automne, Owl's Head

Pour profiter d’un jour férié en automne, rien de mieux qu’une randonnée en dehors de la ville. C’est la première fois que nous allions faire une randonnée sur la rive-sud de Montréal pour admirer les couleurs de l’automne. Jusqu’à présent, nous avions fais plusieurs fois la région du Mont-Tremblant et du Parc de la Mauricie, il était temps de découvrir les hauteurs des Cantons de l’Est au mois d’Octobre.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)


Owl’s Head (tête de hibou en français) est un mont en Estrie d'une altitude maximale de 760 mètres, aux pentes plutôt abruptes. Le site propose différents sentiers de randonnée, nous avons pris celui du panorama. Le début du parcours (300 mètres d'altitude) est plutôt plat, mais devient rapidement très grimpant avec beaucoup de roches.

Bizarrement, j’ai eu beaucoup plus de difficultés à monter ce sentier que celui du Mont-Cascade dans la région de Lake-Placid (pourtant à 1 250 mètres!) de la semaine dernière. Par contre, même si ce fut difficile, les arbres étaient superbes, cela m'a permis de justifier mes pauses...








Temps très ensoleillé et température entre 22 et 25 degrés Celsius, l’idéal pour profiter des derniers beaux jours avant l’arrivée progressive de l’hiver. Au sommet, la vue sur la région est superbe. Le vrai plus de l’endroit : la proximité avec le lac Memphrémagog, long de plus de 40 kilomètres.











Si vous projetez de venir en hiver, le Mont Owl's Head, c'est aussi et surtout une petite station de ski! Quelques pistes et quelques remontées mécaniques, juste assez pour passer une belle journée. On a d'ailleurs profité des télésièges en marche ce week-end pour redescendre au stationnement.





Pour terminer l'après-midi, nous sommes allés faire un tour sur les bords du lac (certaines zones sont accessibles pour tout le monde, juste au niveau des débarcadères), c'est une bonne façon d'en profiter, sachant que la quasi-totalité des bordures du lac sont privatifs.







Pour plus d'infos sur le coin :


www.www.laroutedesvins.ca


Si vous avez aimé cet article, suivez-nous sur Facebook !


6 commentaires:

  1. Ce rouge particulier est rare dans les forêts de ma région, où actuellement les arbres sont encore verts. Mais avec une température de 5 degrés en journée, cela ne devrait pas durer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le froid progressif, le type d'arbre (surtout les érables) et la photosynthèse jouent un rôle quand même important pour avoir ce type de coloration, que l'on ne retrouve pas trop en France.

      Supprimer
  2. Super article, je suis en train de préparer 4/5 jours dans les Cantons de l’Est et du coup je vais ajouter cette « petite » randonnée à mon parcours.
    Tu y as été à quelle période d’octobre ? J’y vais le week-end du 23 j’espère que les couleurs seront encore présentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y suis allé ce lundi 12 octobre. Je pense que pour le 23 octobre il devrait encore y avoir un peu de couleurs mais ce sera bien avancé !

      Supprimer
    2. Tu peux aussi utiliser ce lien pour connaître l'état d'avancement de là couleurs des feuilles au quebec : https://www.quebecoriginal.com/decouvrir/les-saisons#l-and-039-automne

      Supprimer
  3. ça fait rêver ces températures!

    RépondreSupprimer

Vous aimerez surement :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...