Résultats élection Canada, mai 2011

C'est l'un des sujets du moment au Canada : les élections fédérales

A la suite de la présentation du budget par le gouvernement fédéral en place (1er ministre canadien : Stephen Harper, parti conservateur) à la Chambre des Communes d'Ottawa, le Canada vient de s'engager dans une nouvelle élection.

Pourquoi le Canada est en élection ?

Pour faire simple, le gouvernement fédéral minoritaire actuel (minoritaire car il y a moins de 155 députés conservateur sur les 308 sièges totaux) s'est vu opposé face à lui la totalité des autres députés de la Chambre (soit, plus de 155 députés de tout bord), lors d'un vote à la Chambre. Cette opposition au gouvernement actuel se traduit en quelque sorte par une mise à l'épreuve du vote national où chaque député va devoir reconquérir son siège (même celui qui a voté contre le gouvernement en place perd son siège).

L'organisation des élections :

Cette élection aura lieu le 2 mai, l'ensemble des canadiens vont voter pour les 308 députés qui composent la Chambre des Communes. Chaque député représente une circonscription (une circonscription est composée, en moyenne de 100 000 habitants).

Le vote a lieu en un seul tour et c'est celui qui a le plus de voix qui gagne (pas de majorité nécessaire).

Chaque canadien vote donc pour le député qu'il apprécie dans sa circonscription. Ce député représente un parti et le parti est lui-même représenté par une personnalité politique majeure (le chef du parti en quelque sorte).
Au niveau national (show TV, presse, radio,...) ce sont ces personnalités qui animent le programme électoral du parti, mais dans tous les cas, le bulletin de vote qui sera mis dans l'urne comportera le nom du candidat local.

A l'issue du vote, le 2 mai 2011 :

A la fin de l'élection, on fait le compte des voix et le parti qui a reccueilli plus de 155 voix devient majoritaire et forme le gouvernement, sans aucune contestation.
S'il n'y a pas de majorité, le gouverneur général du Canada (l'équivalent du chef de l'État) demande au parti qui a recu le plus de voix de former un gouvernement et ce gouvernement doit être élu par les députés élus.

Au final, 3 possibilités :
- le gouvernement proposé est élu par l'ensemble des députés,
- le gouvernement proposé forme une coalition (regroupement de plusieurs partis, si possible) et il est élu
- le gouvernement proposé n'arrive pas à former de coalition et alors, il faut revoter au niveau national



Sur ce site internet, une émission radio explique tout cela :


Au Canada, il y a 3 partis majeurs :


Les chefs de ces trois partis majeurs sont les représentants des idées et des programmes au niveau national. L'un des trois sera le nouveau premier ministre :

Libéral 

                                     Conservateur                                     
Démocrate

La spécificité québecoise

En plus des traditionnels partis majoritaires canadiens, la province du Québec a la particularité d'avoir un parti politique provincial : le Bloc Québecois. Il est uniquement implanté et actif au Québec, mais il est tout de même représenté à la Chambre des Communes du Canada.



Le parti est représenté par Gilles Duceppe

C'est assez particulier car il est seulement présent au Québec et que le nombre de siège à pourvoir au Québec n'est pas assez important pour permettre de devenir majoritaire.
Initialement constitué pour que le Québec soit une province souverainiste, il a quand même un certain poids au niveau de l'élection (rôle dans une coalition et report de voix notamment).

Les thèmes de campagne :

Quelques thèmes que l'on peut entendre au fil des débats : l'harmonisation de la TPS et TVQ (équivalent de la TVA en France), le pont Champlain, les ressources naturelles (ex : gaz de schistes,...), l'armement militaire canadien, les quotas d'immigration,...

La promotion des partis :

Exemple de spot radio anti Stephen Harper :

Les affiches politiques fleurisent partout le Canada :

-Les candidats nationaux
 - les candidats par circonscription :


Le débats des chefs 2011 :
Les 4 représentants sont réunis et débatent des thèmes de campagne en direct. Deux débats sont organisés : un en anglais et un en français.
Le Mardi 12 avril : le premier débat en anglais

Captures d'écran CBS :
Cette dernière capture illustre plutôt bien le débat : Harper attaqué de tous les cotés pour s'expliquer sur son dernier mandat et son programme de campagne actuel

Pour l'anectote, le débat en français a été déplacé du jeudi au mercredi car l'équipe de Montréal de hockey jouait le même jour.

Lors du 2ème débat, en français, le chef du bloc québecois a dominé les débats à l'inverse de Mardi.
Cette situation est surtout liée au fait que le français est sa langue maternelle. Ensuite, le Québec est l'un des sujet important. D'une part car les voix québecoises peuvent avoir un impact sur le soutien d'un des partis majoritaires et d'autre part car Duceppe a vraiment insisté sur le fait que le Québec doit être libre et séparé du Canada.

Mon impression personnelle est que ce débat en direct permet au Bloc québecois d'affirmer sa position, mais de ne pas vraiment s'intéresser à l'élection en elle même car il n'a aucune possibilité d'avoir un gouvernement majoritaire (pas assez de sièges au Québec).

Mise à jour au 3 mai 2011 - 8h00 :
Après l'élection, le parti conservateur a donc remporté le plus de sièges (167) est devient donc majoritaire. L'opposition officielle est le Nouveau Parti Démocrate (NPD) de Jack Layton avec 102 sièges.
Au final, deux grands changements avec le parti conservateur qui devient majoritaire (plus de 155  sièges) et le changement de couleur de l'opposition puisque les libéraux perdent du terrain au profit des démocrates.

Plus de d'infos ici :

Les résultats au Québec :

Sur les 75 sièges a pourvoir au Québec, la répartition est la suivante :
  - 58 NDP
  - 7 Libéral
  - 6 Conservateur
  - 4 Bloc

En tant que français, ce n'est pas toujours facile à comprendre que le 1er ministre québecois (Parti Libéral Québecois) élu défende des idées libérales au Québec, mais que dans les faits, peu de monde partage ces idées aux vues des résultats du fédéral.
En parallèle, le fait que le Québec soit représenté au niveau fédéral par un parti différent que le parti élu au Québec rend les choses encore plus compliquées. C'est d'autant plus compliqué que le Bloc Québecois veut obtenir l'indépendance du Québec, mais en même temps lutte pour garder des places au parlement Canadien.

Au final, les libéraux québecois sont au pouvoir, le bloc québecois indépendantiste lutte pour garder une place fédérale, le peuple québecois vote NPD et ils seront finalement gouvernés par les conservateurs.

Edit du 22 aout 2011
Près de 4 mois après l'élection, Jack Layton est décédé d'un cancer.
C'est assez incroyable l'énergie qu'il a su trouver durant la totalité de la campagne pour mener si loin son parti malgré la maladie. Au début du mois d'aout 2011, il avait été remplacé pour soigner un deuxième cancer.

1 commentaire:

  1. Ah, je comprends mieux! Merci pour ces explications très claires.

    RépondreSupprimer

Vous aimerez surement :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...